Les verres trempés (ou tempérés) sont issus d'un traitement thermique appelé trempe,  qui améliore de 4 à 5 fois ses propriétés de résistance mécanique et de résistance au choc thermique. La trempe est obtenue par passage du verre dans un four dont la température sera amenée jusqu'à celle dite de "transition vitreuse",  correspondant à 640 °C environ, suivie par un refroidissement rapide, la trempe, à travers des jets d'air froid. Ce procédé provoque le durcissement des couches superficielles du verre, qui se contractent, tandis que la partie interne, encore chaude, reste visqueuse.

  

/temperati/temperati/temperati
 

Lorsqu'un verre trempé se casse, les contraintes de tension et de compression internes provoquent immédiatement des fendillements dans toutes les directions ; ainsi au lieu de se casser en quelques morceaux tranchants et dangereux, le verre trempé éclate en de nombreux petits morceaux ne présentant pas de parties tranchantes.

 

Le verre trempé trouve son application dans la fabrication d'éléments architectoniques, structurels et de décoration, notamment les cloisons vitrées, les plateaux de tables, les vitrines de crédences, les portes internes coulissantes ou à battants, les cabines de douche, les garde-corps, les marquises, les cloisons fixes et mobiles, les vitrages, les fenêtres, les rayonnages, les pare-brises et beaucoup d'autres encore. Spécialisée dans la conception et le travail du verre, ainsi que dans la réalisation d'éléments architectoniques et structurels en verre trempé, y compris sur mesure, Vetreria Re est à la disposition de sa clientèle internationale pour étudier et réaliser tous ses projets en la matière.