Le verre armé est un verre brillant, pas complètement transparent, mais qui laisse filtrer la lumière. Caractérisé par la présence d'une trame de fils métalliques chromés, pouvant courir seulement sur la face de la coulée ou former un véritable grillage métallique, le verre armé est un verre calco-sodique transparent à la texture polie, plate et parallèle, très résistant contre les incendies. Il est obtenu par laminage de la coulée de deux feuilles à l'état pâteux entre lesquelles est inséré un treillis d'acier électrosoudé  à maillage carré, qui permet d'assurer la cohésion de la vitre même en cas de rupture.

En cas d'incendie, la présence de l'armature permet au verre de fondre lentement sans générer de tension, qui  provoquerait son éclatement. Mais pour garantir une résistance complète contre les incendies, il faut que le verre armé soit monté dans un châssis. En cas de rupture accidentelle de la vitre, l'armature métallique est en mesure de retenir les éclats de verre  en garantissant un niveau moyen de protection contre les tentatives d'effraction et les actes de vandalisme.